Retour aux communiqués
Annonce gouvernementale
05 mai 2017

Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027 – L’innovation prend vie


205 millions de dollars sur cinq ans pour faire du Québec un leader nord-américain

MONTRÉAL, le 5 mai 2017. – Au cours des cinq prochaines années, une enveloppe de 205 millions de dollars sera consacrée à la mise en œuvre de la Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017‑2027, intitulée L’innovation prend vie. Avec cette stratégie, Québec souhaite attirer 4 milliards de dollars d’investissements privés dans ce secteur d’ici 2022 etpositionner la province parmi les 5 pôles nord-américains les plus importants du domaine d’ici 2027.

La ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, a dévoilé les grandes lignes de cette stratégie aujourd’hui, en compagnie du ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, et du leader parlementaire du gouvernement, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne ainsi que député de Saint-Laurent, M. Jean-Marc Fournier. L’annonce a eu lieu à l’Institut NÉOMED, situé dans l’arrondissement Saint-Laurent.

Pour renforcer la position d’excellence de l’industrie des sciences de la vie à l’échelle internationale et accélérer la croissance économique du Québec, tout en tirant pleinement profit des transformations que le secteur a connues au cours des dernières années, le gouvernement misera sur l’importance :

  • d’accroître les investissements en recherche et en innovation dans l’ensemble du secteur des sciences de la vie;
  • de favoriser la création d’entreprises innovatrices et d’assurer leur croissance;
  • d’attirer de nouveaux investissements privés;
  • d’intégrer davantage l’innovation dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Citations :

Le développement économique du Québec repose sur trois piliers : l’entrepreneuriat, le manufacturier innovant et les exportations. Le secteur des sciences de la vie compte 630 entreprises au Québec, qui cherchent constamment à développer de nouveaux produits afin de se démarquer de la concurrence et ainsi pouvoir percer de nouveaux marchés. Un groupe de travail a été mis en place pour guider l’élaboration de cette stratégie, qui a été créée pour répondre aux besoins de l’industrie. Celle-ci représente une action complémentaire s’ajoutant à la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation, qui sera dévoilée prochainement, à la Stratégie numérique, qui est en cours d’élaboration, et aux 825 millions de dollars annoncés pour soutenir le manufacturier innovant. L’objectif de notre gouvernement est d’être présent pour aider les entreprises de tous les secteurs à se moderniser et à innover.

Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

Implantée au cœur du réseau de la santé et des services sociaux, notamment par l’intégration de nouvelles technologies prometteuses, l’innovation est synonyme de performance et de compétitivité pour le Québec. Nous pouvons ainsi optimiser et améliorer la qualité de vie de l’ensemble de la population. Je suis très heureux que notre gouvernement s’engage dans cette démarche, notamment par la création du Bureau de l’innovation de la santé et des services sociaux, une initiative qui ne pourra qu’être bénéfique pour notre système.

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

La présence de l’Institut NÉOMED ici, dans l’arrondissement Saint‑Laurent, contribue de façon significative au maintien d’un pôle en sciences de la vie fort et dynamique dans la métropole. L’Institut NÉOMED compte maintenant plus de 180 personnes, qui travaillent dans 20 entreprises indépendantes situées ici, à Saint‑Laurent. Ce réseau de PME assure la relève des sociétés pharmaceutiques relativement à la découverte de nouveaux médicaments et fait le pont entre l’innovation en recherche et les besoins de l’industrie.

Jean‑Marc Fournier, leader parlementaire du gouvernement, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et député de Saint‑Laurent

Faits saillants :

  • Les mesures et les objectifs présentés dans la Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017‑2027 rejoignent les recommandations émises par le Groupe de travail sur les sciences de la vie. Rappelons que le mandat de ce groupe de travail était de déterminer des actions permettant d’assurer le développement durable de l’industrie. Ses travaux, réalisés de 2015 à 2016, ont réuni plus de 80 acteurs clés de l’industrie, de l’écosystème financier, du milieu de la recherche et du réseau de la santé et des services sociaux.
  • En 2016, l’industrie québécoise des sciences de la vie représentait environ 630 entreprises, 30 800 emplois industriels et presque autant d’emplois dans les centres de recherche publics et les entreprises de services connexes. En 2014, ce secteur a également contribué à hauteur de 5,6 milliards de dollars au produit intérieur brut du Québec.

Liens connexes :

  • Pour connaître les objectifs et les mesures de la Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017‑2027, consultez le www.economie.gouv.qc.ca/stratvieqc.
  • Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Vous aimerez lire aussi